L'écrivain Bertrand Munier

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Le grand livre des élus vosgiens

« Le grand livre des élus vosgiens 1796-2003 »
(préface de Robert Chambeiron, ancien bras droit de Jean Moulin et ancien député)
Éditions Gérard Louis


Il fallait une patience angélique, un sens élevé de l’équité, de l’audace et du talent pour se lancer dans l’entreprise que Bertrand Munier a réussi à mener à bien. Ces qualités, il les avait. Il faut lui tirer le chapeau pour avoir su faire revivre en quelques six cents biographies, une saga de plus de deux siècles, sans verser jamais dans le parti pris, ni la complaisance.

Je ne connaissais pas les Vosges avant d’y venir en 1945 comme candidat à la députation. Certes, j’avais bien entendu parlé de cette fameuse Ligne Bleue des Vosges, de ces vallées sans issue qui limitaient les indispensables brassages humains. Mais ce qui m’intéressait avant tout, étaient de connaître les populations elles-mêmes, leur mode de vie, leur idée de l’avenir ; maintenant qu’avait pris fin un interminable et douloureux conflit qui a laissé encore de cicatrices ouvertes, notamment dans les régions ayant le plus souffert de la répression de l’armée d’occupation.

Les Vosgiens sont des gens réservés qui ne s’enthousiasment pas sans motif. Ils n’ont pas cette faconde méridionale ni cette hospitalité ostentatoire qui ne sont que le paravent de fausses vertus. Dans les Vosges, je ne fus pas accepté d’emblée mais avec le temps, les marques d’amitié qu’on me prodigua, me réchauffèrent le cœur. J’étais devenu l’un des leurs et j’en étais fier. Je découvris une société très diversifiée. Ont dit aujourd’hui plurielle ! Je n’affirmai pas qu’il y avait autant d’opinions que de résineux dans les forêts, mais le kaléidoscope politique était plus qu’ouvert.

Tout au long de ce voyage bicentenaire auquel Bertrand Munier nous convie, on retrouve ce même sentiment partagé d’attachement à la France et aux grandes valeurs de la République. Même s’il y eut, chez certains, de condamnables dérives, fort heureusement limitées, à une époque où le pays refusait l’humiliation.

L’ouvrage de Bertrand Munier est sans doute en France, le premier travail d’envergure de cet ordre. Une société n’a d’avenir que si elle assume son passé. Lire Bertrand Munier, c’est connaître l’histoire d’un département d'où jaillirent tant de personnalités dignes d’intérêt et de respect qui forment, en même temps que sa diversité, l’universalité de la France.

Robert Chambeiron
(Ancien député vosgien et européen, résistant français, compagnon de Jean Moulin, grand-croix de la Légion d’honneur)

Téléchargez cette préface

 
Copyright © Bertrand Munier | Conception et mise à jour : Komivi A.